Conférence-débat Quand refroidir les machines donne chaud à Zuckerberg // Sweaty Zuckerberg and Cool Computing

Présentation d’un programme double sur le thème

TECHNOLOGIES ET ENVIRONNEMENT
Conférences et discussions avec les professeures
Mél Hogan (U. Calgary) et Gisèle Trudel (UQAM)

Mercredi 22 mai | 10h00-12h00
UQAM (J-1090) |
 Université Laval (CSL-3865)

Inscription gratuite
I. Quand refroidir les machines
donne chaud à Zuckerberg*
Sweaty Zuckerberg and Cool Computing
*Conférence bilingue

RÉSUMÉ / ABSTRACT
En 2010, lors de son passage à la conférence D8 : All Things Digital, Mark Zuckerberg a dû faire face à des questions sur la politique de Facebook en matière de vie privée. Cette thématique est difficile pour l’entreprise et son fondateur s’est d’ailleurs retrouvé littéralement en sueur devant les participant.e.s de la conférence. Cette image est une métaphore pertinente pour penser le problème qui nous occupe : un Zuckerberg transpirant, devant les questions des médias et autres participant.e.s, mais tirant d’immenses bénéfices de ce monde connecté qui fonctionne grâce à des millions d’ordinateurs que l’on doit refroidir.

In 2010, Mark Zuckerberg was on stage at D8: All Things Digital conference being asked about Facebook’s privacy policies. The topic proved difficult for him as the company CEO – he quickly broke out into a terrible sweat. That image is the focus of this presentation: a drenched Zuckerberg under the media spotlight, espousing the benefits of an open world connected by cool computing.

CONFÉRENCIÈRE
Mél Hogan est professeure adjointe (médias et environnement) au Département de communication, médias et film de l’Université de Calgary. Ses recherches portent sur les serveurs et les centres de données — leurs implications sociales et leurs incidences sur l’environnement.

Mél Hogan is an Assistant Professor (Environmental Media) in the Communication, Media and Film Department at the University of Calgary. His research is on server farms and data centers – their social implications and environmental impacts.
 

II. Comment les arts technologiques
et les matières résiduelles
peuvent-ils communiquer ?

 

RÉSUMÉ
De 2008 à 2017, la cellule de recherche artistique Ælab, cofondée par Gisèle Trudel, a créé une série de cinq œuvres majeures inspirées des opérations des déchets. Ælab nomme « documentaire expérimental » leur mode d’enquête écologique et technologique. L’aspect documentaire s’effectue par la captation vidéo et audio de différents terrains, ainsi que par des entrevues. L’expérimental est la dimension processuelle qui se produit au fur et à mesure que la recherche et l’œuvre se concrétisent. L’étude artistique réalisée par Ælab sur les traitements des eaux usées, de la pollution atmosphérique et électromagnétique, ainsi que d’un lieu d’enfouissement de déchets a permis à l’équipe d’expérimenter une communication insoupçonnée entre matérialités et forces en présence. Cet entretien portera sur les dimensions théoriques et pratiques de la pentalogie d’œuvres, pour tenter d’élucider la question suivante : comment la communication entre déchets et technologies a-t-elle propulsé la démarche artistique dans un devenir ?

CONFÉRENCIÈRE
Gisèle Trudel est artiste et professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM depuis 2003. En 1996, elle a cofondé la cellule de recherche artistique Ælab avec Stéphane Claude, compositeur électronique-électroacoustique et chercheur responsable de l’aire audio du centre d’artistes OBORO. L’engagement d’Ælab en matière de collaboration et de diffusion créatives est une façon de « penser en faisant et de faire en pensant », un mode de création qui tente de faire coïncider différents modes d’enquête. Leurs recherches axées sur les processus associent de manière créative l’art, la technologie et la philosophie dans une écologie de pratiques. Leur travail est présenté régulièrement au Canada et à l’international. Trudel était en outre directrice d’Hexagram-UQAM (2011-2013) et codirectrice du réseau Hexagram (2012-2015).

DATE : Le mercredi 22 mai 2019
HEURE : De 10h à 12h
LIEUX :

  • Montréal : UQAM, local J-1090 — Pavillon Judith-Jasmin
  • Québec : Université Laval, local CSL-3865 — Pavillon Louis-Jacques-Casault